bilan-carbone-couches-lavables

Le bilan carbone des couches lavables

Les couches lavables ont malheureusement encore beaucoup de préjugés. L’un des freins aux couches lavables peut être leur bilan carbone. Beaucoup de parents croient encore que les couches lavables demandent une grande consommation d’eau. Ainsi, selon ces dires, les couches lavables ne seraient pas si écologiques que ça. Ceci est faux, des études scientifiques ont été faites. Le résultat de ces analyses est positif pour les couches lavables. Ces analyses prouvent qu’une seule couche jetable à la production consomme deux fois plus d’eau qu’une couche lavable avec tous ces nombreux lavages. En effet, la production d’une couche jetable demande une quantité énorme d’eau.

Les utilisateurs de couches lavables n’ont donc pas de soucis à se faire concernant le bilan carbone des couches lavables. A moins que les fabricants de couches jetables changent leur procédé de fabrication, les couches lavables seront toujours plus écologiques que les couches jetables.

Voici un thèse explicative sur le bilan carbone des couches lavables.

7 réponses
  1. galand
    galand dit :

    Je suis intéressée par les études scientifiques réalisées sur le sujet. J’ai cherché et je n’en ai trouvé aucunes à ce jour. Je comprend que les gens s’éinterrogent !!!

    Répondre
      • Stéfan
        Stéfan dit :

        Faire référence à « des études scientifiques » quand en réalité la seule référence montrable est une « thèse annexe » (donc réalisée par un étudiant) de 15 pages (avec des marges énormes, en plus), je trouve ça un peu léger.

        Le contenu de la thèse est lui-même assez léger. Exemple : « Après analyse de ce tableau, il apparaît que, contrairement aux préjugés, le temps consacré à l’entretien des couches en tissu n’est pas tellement plus important que celui
        consacré à l’achat et l’évacuation des couches jetables. » A aucun moment le temps consommé n’est clairement indiqué, je ne vois pas où est la rigueur scientifique là dedans.

        Comme les précédents commentateurs, je suis en revanche intéressé par des références scientifiques plus solides, s’il en existe.

        Répondre
    • admin
      admin dit :

      Bonjour, techniquement parlant, nous vous conseillons vivement de ne pas placer cet article sur votre blog, mais éventuellement de créer un lien vers celui-ci. Ce n’est pas bon du tout pour votre référencement depuis Google Panda. A bon entendeur.

      Répondre
  2. Martin C.
    Martin C. dit :

    « Le résultat de ces analyses est positif pour les couches lavables », cette phrase est malheureusement fausse dans la plupart des pays où l’électricité (qui fait tourner la machine et le sèche linge) est produite à partir de gaz ou de charbon (ce qui est le cas pen Europe, hormis dans quelques pays comme la France, la Suisse ou la Suède). Pour que le bilan carbone penche en faveur des couches lavables il faut les laver à moins de 60° et sans sèche linge après. source : étude de l’Ademe disponible à cette adresse http://www.ademe.fr/alsace/pdf/Rapport_chantier_changes.pdf

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *